Rechercher
Vos résultats de recherche

Résolution pour 2021 : changer de logement

Posté par Olivier sur 28 décembre 2020
0

La survenue de la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus a apporté de profonds bouleversements sur les plans socioéconomiques et politiques. L’obligation de se confiner a tout naturellement changé le rapport au travail qui s’est largement dématérialisé. Le télétravail s’est donc largement imposé et se présente plus que jamais comme un concept d’avenir. Mais sa mise en place ne peut se faire dans un cadre où ne peut se ménager un vrai espace de travail. De plus en plus de propriétaires pensent naturellement à changer de logement pour télétravailler en toute sérénité.

 

Résolution 2021 : changer de logement pour être plus productif

 

Le fait que le déménagement fasse partie des résolutions 2021 n’est en rien un caprice. Il découle d’un réel besoin de disposer d’un cadre qui se prête mieux au télétravail. Même si disposer d’une connexion internet fluide est indispensable, d’autres conditions doivent être réunies. Il faut tout d’abord réussir à délimiter un espace de travail précis, ce qui n’est pas toujours évident en intérieur.

 

L’alternative qui se présente dans ce cas, c’est de faire migrer le bureau en extérieur pour pouvoir s’isoler plus facilement sans avoir à changer la configuration de son espace de vie intérieur. Pour ceux qui vivent en appartement sans balcon ou terrasse, la solution la plus évidente est de changer de logement. Si cette solution a le mérite d’être pratique, son exécution demande un effort financier conséquent d’autant plus qu’une hausse du prix des logements avec extérieur a été constatée en 2020. Cette augmentation des prix estimée à 10 % en moyenne est susceptible de compromettre les projets immobiliers. Cependant, grâce à l’assouplissement des conditions d’octroi des prêts, l’acquisition d’un nouveau logement est facilitée. A quels changements faut-il s’attendre ?

 

2021 : un crédit immobilier plus accessible

 

Cette bonne nouvelle, on la doit au HCSF (Haut conseil de stabilité financière), un organisme qui suit de près l’évolution du système financier français. Ses prérogatives lui donnent la latitude de formuler des recommandations aux banques dans l’optique de stabiliser le système financier. Ainsi, sur avis du HCSF, les banques avaient depuis décembre 2019, limité à 25 ans la durée des prêts, tout en arrêtant le taux d’endettement maximal des emprunteurs à 33 %.

 

La mise en application de ces décisions a grandement fragilisé la capacité d’emprunt de nombreux contribuables. Pour preuve, rien qu’en 2020, on estime à -18 % la baisse des prêts octroyés aux emprunteurs. Pour faire face à ce net recul et accélérer l’accès au crédit, le Haut conseil de stabilité financière a revu sa position. Ainsi, la durée des prêts dans le cadre de l’achat d’un bien immobilier neuf sera prolongée dès le 1er janvier 2021 et passera de 25 à 27 ans. Le taux d’endettement ne sera pas non plus limité à 33 % et sera de 35 %.

 

Il est vrai que ces changements soulageront les primo-ascendants qui désirent changer de logement. Mais cela ne signifie pas que leurs dossiers seront considérés avec moins d’attention. Les banques évalueront toujours les demandes de prêt avec la même rigueur. En particulier pour tout ce qui touche au revenu et à l’apport des emprunteurs. Si vous envisagez d’acheter un nouveau logement, prenez le temps de monter un dossier solide. Au besoin, sollicitez les services d’un courtier en crédit immobilier pour vous assister dans votre démarche.

 

En ce qui concerne la recherche de logement, privilégiez-en un disposant d’un balcon ou d’une terrasse spacieuse et bien aérée. Cela vous permettra de faire les aménagements nécessaires pour jouir d’un espace de travail confortable.

Laissez une Réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Comparer les annonces